Regard

Logo AD'LAB

/ Regard
nov 2021

Espaces communs et services aux résidents : un modèle juridico-économique prometteur

Cédric Lefeuvre

Comment concevoir les espaces communs et les services aux futurs résidents et, surtout, comment les faire durer ? La question occupe beaucoup les aménageurs et les opérateurs immobiliers. Le cabinet Lefeuvre, administrateur de biens basé à Nantes, s’en est fait une spécialité. Dans l’interview qu’il nous a accordée, son dirigeant Cédric Lefeuvre expose sa vision des enjeux et son mode opératoire.

/ Regard
nov 2021

Data : ensemble construisons la qualité de demain !

Si de nombreuses données dans le domaine de l’immobilier existent aujourd’hui, leur qualité est un frein à leur bonne utilisation. ADEQUATION s’engage à garantir la qualité de sa donnée et fait évoluer ses modèles de production afin de faciliter son exploitation pour tous ses clients.

Florence Menez
/ Regard
juil 2021

Co-construire l’open data du foncier

ADEQUATION participe depuis 2019 aux travaux du Laboratoire d'initiatives foncières et territoriales innovantes, alias LIFTI. Plusieurs de ses collaborateurs s’investissent en continu dans des groupes de travail visant à faciliter l’utilisation de l’open data du foncier. Damien Quermonne, Directeur qualité des données, est l’un d’eux.

Damien Quermonne
/ Regard
juin 2021

Logements intermédiaires et sociaux : ADEQUATION va déployer une base de données pour suivre la production

ADEQUATION ambitionne de lancer, en décembre 2021, une base de données permettant un suivi "dynamique" de la production de logements intermédiaires et sociaux en maîtrise d’ouvrage directe ou en Vefa, et de l’avancée des projets, du permis de construire à la mise en service.

Un outil qui ne se veut pas "concurrent" de la statistique publique, mais qui vient "combler les vides" laissés par certaines bases de données.

/ Regard
mar 2021

La data, pas si open

L’ouverture des données foncières en 2019 devait marquer l’entrée dans l’ère de l’open data. Un an et demi plus tard, force est de constater que le résultat n’est pas (encore) à la hauteur des attentes des parties prenantes.

Entre réticences et manque de compréhension des enjeux, l’objectif initial nécessite un nouveau coup d’accélérateur.

/ Regard
jan 2021

En 2020, la chaîne du logement s’est enrayée

Dans les logements sociaux, le taux de rotation chute. A cela s’ajoute un déficit de constructions, tant dans le parc social que dans le parc privé. La situation de l’Île-de-France est préoccupante.

Dans Le Monde du 21 décembre 2020, Isabelle Rey-Lefebvre donne la parole à Laurent Escobar.