Regard

/ Regard
oct 2020

Interview croisée sur un premier bilan du Lab Immobilier Résidentiel lancé par ADEQUATION et l'IEIF

En octobre 2019, en partenariat avec ADEQUATION, l'IEIF lançait un Lab dédié à l’Immobilier Résidentiel. Rassemblant à la fois des dirigeants d’investisseurs institutionnels, de sociétés de gestion d’actifs pour compte de tiers, de promoteurs et d’acteurs du logement social, ce Lab se veut un lieu d’échanges et de réflexions transverses autour de deux thématiques :

  • Quel logement demain ? Analyse des tendances macro-économiques, financières, démographiques, sociétales et culturelles en matière de demande et d’offre.
  • Quelle place pour les investisseurs institutionnels dans la détention et/ou le financement du logement (allocations d’actifs, véhicules…) ?

Les débats sont nourris par la mise à disposition de données, d’analyses spécifiques et d’études par l’IEIF et ADEQUATION, ainsi que par la participation d’intervenants extérieurs. Le recensement et l’analyse d’exemples internationaux sont systématiquement réalisés lorsque cela paraît pertinent.

/ Regard
juin 2020

Quand les institutionnels (re)découvrent le marché résidentiel

Aujourd’hui, au cœur de l'IEIF, club rassemblant les plus grands investisseurs français, un mouvement nouveau se dessine. Quinze dirigeants ont décidé de reconsidérer les opportunités d’investir sur le résidentiel. Et c’est avec plaisir qu’ADEQUATION a répondu à leur invitation pour les aider dans leur connaissance du marché.

/ Regard
oct 2019

Congrès Hlm 2019 : entre réalisme et optimisme, un dynamisme retrouvé !

« 5 000 € pour changer une baignoire en douche, un milliard pour en transformer 200 000 ! » lançait Julien Denormandie, Ministre chargé de la Ville et du Logement, devant un parterre de congressistes la semaine dernière au Congrès Hlm 2019 qui s’est déroulé à Paris. Un réalisme qui est allé droit au cœur des bailleurs sociaux, soucieux, après une année de réflexions, de rapprochements, parfois même mêlée d’attentisme, d’aller à nouveau plus vite, plus loin, bref d’aller mieux.

/ Regard
juin 2019

Arrêt du Pinel en zone B2 : une stratégie défendable, une mise en œuvre contestable

La suppression du dispositif Pinel en zone B2 au 15 mars 2019 sera lourde de conséquences pour les communes concernées et pour la promotion immobilière. D’après nos estimations, si les tendances du début de l’année 2019 se confirment, on peut s’attendre à ce que cette mesure se traduise par une baisse de production de 30 000 à 35 000 logements neufs dès 2020.

/ Regard
mai 2019

Garder des locaux d’activités en zone dense, c’est possible

Les locaux d’activités sont les victimes désignées du développement urbain dans le cœur du Grand Paris. Remplacés par des logements et des bureaux, rarement recréés dans les opérations mixtes en zone dense, ils sont repoussés toujours plus loin en grande périphérie.