Tendance

ADEQUATION présente AD'LAB

AD’LAB est né de l’envie de réinventer les concepts de conférence et d’atelier en rassemblant les acteurs de la filière immobilière autour de thématiques choisies.

Dans une approche collaborative et participative, nous avons conçu cet espace d’échanges et de réflexions ouvert à tous qui pourra se dérouler tant physiquement que virtuellement.

Par cette initiative innovante, ADEQUATION souhaite organiser des rencontres en faisant interagir des experts, en apportant des éclairages nouveaux qui nourrissent et enrichissent nos savoir-faire et expertises mutuelles.

Découvrez, dès maintenant, le 1er AD’LAB ADEQUATION sur le sujet OFS/BRS et venez nombreux y participer !

/ Tendance
fév 2020

Le bail réel : pourquoi le limiter à l’accession sociale ?

Le bail réel solidaire (BRS), en atténuant la part du foncier dans le coût du logement, commence à se faire une place parmi les outils facilitant l’accession à la propriété. Il est aujourd’hui réservé à l’accession sociale, mais le député Lagleize, dans un rapport remis au Premier ministre en novembre 2019, propose de le généraliser au secteur libre. L’idée est excellente car les potentialités offertes par le bail réel sont immenses.

/ Tendance
jan 2019

Plus l’immobilier se digitalise, plus l’expertise « métier » prend de la valeur

Comme l’ensemble de l’économie, l’immobilier utilise de plus en plus d’outils numériques, entre autres dans le domaine des études de marché, des évaluations de valeur foncière ou des prévisions de conjoncture. 

Dans l’idéal, ces outils procureraient des informations à jour répondant précisément à la requête de l’utilisateur par leur nature, leur temporalité, leur échelle géographique, leur précision, etc. 

Quelques clics suffiraient pour les voir apparaître en toute clarté, dans une présentation graphique, personnalisable et facile à partager.

/ Tendance
nov 2018

Comment intéresser les promoteurs aux marchés difficiles (mais bien réels) ?

Le logement neuf en collectif ne doit pas être réservé aux grandes agglomérations. Les villes moyennes et petites ou les secteurs périurbains en ont également besoin, pour fluidifier les parcours résidentiels, entretenir le parc ou redynamiser le centre-ville. Un petit programme collectif bien ciblé en centre-ville (ou centre-bourg) permet par exemple à de jeunes adultes de quitter le foyer familial sans trop s’en éloigner, ou à des ménages âgés de se rapprocher des commodités. Leur maison devenue trop grande sera acquise et rénovée par une jeune famille.