La data, pas si open

L’ouverture des données foncières en 2019 devait marquer l’entrée dans l’ère de l’open data. Un an et demi plus tard, force est de constater que le résultat n’est pas (encore) à la hauteur des attentes des parties prenantes.

Entre réticences et manque de compréhension des enjeux, l’objectif initial nécessite un nouveau coup d’accélérateur.

Équipe ADEQUATION

Publié le 12/03/2021

Partager

 
Illustration - La data, pas si open 1
La data, pas si open 1
Illustration - La data, pas si open 2
La data, pas si open 2
Illustration - La data, pas si open 3
La data, pas si open 3
Illustration - La data, pas si open 4
La data, pas si open 4

Pour lire l’intégralité de la revue Etudes foncières dont est issu cet article, rendez-vous sur le site businessimmo.com


© Pexels / Pixabay

Réagissez