Interview de Bruno Mirande, co-gérant du bureau d'études GTC - Guy Taïeb Conseil

Bruno Mirande est diplômé de 3e cycle de l'Institut Français d'Urbanisme et co-gérant depuis mai 2010 de la société GTC - Guy Taïeb Conseil, cabinet d'études sans frontières territoriales.

Équipe ADEQUATION

Publié le 19/10/2020

Partager

 

Quel est le positionnement et à quels acteurs s'adresse le cabinet d'études GTC - Guy Taïeb Conseil ?

GTC est positionné depuis son origine sur la définition et la mise en œuvre des politiques locales de l’habitat. Nous travaillons sur la projection des besoins en logements, les équilibres de peuplement, la diversification de l’offre de logements et la réduction des facteurs de mal logement. Nous travaillons de l’échelle nationale à la résidence, pour des administrations centrales, des collectivités locales (intercommunalités, conseils départementaux), avec tous les acteurs du logement (opérateurs HLM, Action Logement, agences et services de l’Etat, monde associatif…). Notre rayon d’action géographique est situé autour de 3-4 heures en transport en commun depuis Paris, en zone tendue, détendue… et en ce moment nous télétravaillons avec la Nouvelle-Calédonie.

Quelles sont vos spécificités par rapport à vos concurrents et comment répondez-vous aux attentes de vos clients ?

Nous disposons d’une approche quantitative qui nous permet d’aller très vite sur les sujets essentiels, de gagner du temps pour faciliter le débat et le positionnement des acteurs politiques et opérationnels. Cela veut dire qu’au démarrage d’une mission, nous proposons une lecture des déterminants de la stratégie d’intervention future. Les différentes catégories de population amenées à changer de logement le font-elles facilement ? Quelles répercussions d’une insuffisance de construction, lorsque le développement économique est fort… ou lorsque les acteurs se détournent d’un marché détendu, par exemple ? Pour répondre à ces questions, il faut croiser plusieurs sources, plusieurs thématiques. C’est l’ADN de GTC d’éveiller les acteurs, affirmer et mettre à jour les paramètres clés que nul ne doit ignorer.

Quelles types de prestations mettez-vous en œuvre ?

Nos prestations sont pédagogiques (animation de cycles de formations professionnelles, construction d’observatoires) et opérationnelles (simulations budgétaires, programmation de logements). Nous considérons que la trajectoire d’une politique publique ne repose pas sur la simple reconduction des tendances passées, ce qui nous amène à favoriser des scénarios d’inflexion. Nos recommandations visent à favoriser la mixité sociale, dans les aides à la construction, à la réhabilitation, dans les politiques d’attribution de logements sociaux…

Quelles sont les synergies et bénéfices liés à la mutualisation des services entre GTC - Guy Taïeb Conseil et ADEQUATION ?

GTC porte une vision structurelle des besoins en logements, en prenant en compte les facteurs démographiques, l’équilibre habitat-emploi, les formes de mal logement. ADEQUATION travaille sur la compréhension des cycles immobiliers en veillant à ce qu’ils soient vertueux et donne aux opérateurs les éléments favorisant leur intervention dans la durée. A ce titre-là, les approches sont complémentaires. Là où GTC en vient à additionner les besoins, la vision d’ADEQUATION sur la profondeur de marché et les modalités d’intervention des opérateurs permet d’établir conjointement une stratégie de diversification progressive. Enfin nos deux cabinets, s’ils travaillent pour l’un sur les questions sociales et pour l’autre sur le marché privé, se retrouvent sur la nécessité de trouver des solutions d’ampleur pour les classes moyennes, afin de leur proposer des produits viables, abordables, bien positionnés, de qualité et contribuant à renouveler l’attractivité des territoires urbains. 

Réagissez