Interview de Florence Menez, directrice des opérations d'Urbanics

Analyse dynamique, compréhension des territoires et de leur marché, identification des opportunités, anticipation sur le foncier... l'apport d'Urbanics.

Équipe ADEQUATION

Publié le 17/07/2020

Partager

 

Florence, pouvez-vous nous présenter Urbanics et nous parler de sa singularité ?

F.M. : Nous accompagnons les promoteurs, aménageurs et collectivités afin d'y voir plus clair sur leurs projets urbains, toutes classes d’actifs confondues, en développant pour eux une stratégie foncière qui prend appui sur des données réelles.

Aujourd'hui, avec la pression foncière, la priorité pour les opérateurs est de comprendre les zones urbaines et leurs évolutions pour être sûrs de choisir les terrains en adéquation avec leurs projets.

C'est pourquoi nous ne vendons pas, comme certains acteurs, de l’information ou de la donnée brute. Nous assemblons, croisons les informations dont nous disposons pour apporter une lecture à grande échelle de l’environnement de ces projets urbains.

Florence

Pour cela, nous avons une approche unique qui mêle data réelle et expertise : grâce aux datas, nous sommes en mesure de modéliser l'impact des dynamiques urbaines. En y associant nos expertises, nous prévoyons et scénarisons leurs évolutions.

A quelles cibles s’adresse Urbanics ?

F.M. : Urbanics s’adresse à tous les acteurs : opérateur, aménageur, bailleur, collectivité ou investisseur, et personnalise son approche à chaque mission.

Pour un aménageur, Urbanics mobilisera données et expertises pour l’accompagner sur sa stratégie foncière et de développement.

Pour une collectivité ou un opérateur public, la solution proposée sera axée sur une démarche méthodologique d'évaluation ou encore de l’exploration.

D’où est venue l’idée ?

F.M. : Aussi précises et complètes soient-elles - et c’est en soi un grand défi à relever - les datas seules ne permettent pas de répondre aux problématiques complexes que nous soumettent nos clients. Il faut l’expertise en plus et une capacité forte à faire interagir expertise ET data.

Ayant travaillé pendant 20 ans pour le Ministère de l’Equipement (aujourd’hui Ministère de la Cohésion du Territoire, en qualité de directrice de projet, puis directrice d’études - CEREMA), j’y ai développé une expertise dans le domaine de l’aménagement urbain qui a imprégné le développement d’Urbanics.

Je connais bien les projets d’urbanisme et leurs mécaniques, de leur conception à leur achèvement.

Et puis, il y a eu cette rencontre avec ADEQUATION, ses dirigeants, ses équipes, avec lesquels je partage les mêmes valeurs d’engagement et d’innovation.

Quelle est la valeur ajoutée Urbanics aux côtés d’ADEQUATION ?

F.M. : Urbanics est une entreprise à part entière. Ses terrains d’expressions sont complémentaires à ceux d’ADEQUATION.

Son positionnement unique justifie en soi son existence.

Nos missions doivent permettre aux acteurs de se projeter et d’avoir une vision dynamique de l’évolution des territoires auxquels ils s’intéressent. C’est avant tout à ça que sert Urbanics.

Nous nous attachons à décrire les tissus urbains : expliquer le contexte et prédire ses mutations à travers les données que nous référençons. Nous actualisons les données au fur et à mesure du temps, de façon dynamique, afin de dresser une évolution sur une période donnée. Tout projet, de par son existence même, influence la zone territoriale que nous étudions, d’où la nécessité de suivre le projet dans le temps, en tout cas de procéder de manière évolutive. En croisant des données publiques avec des données qualifiées, en y incorporant les bonnes expertises, nous éclairons des problématiques et répondons aux questions complexes de nos clients. C’est une façon de procéder à la fois souple et actualisable, donc très utile pour des projets de grande envergure qui durent dans le temps et pour lesquels nos interlocuteurs ont besoin de réfléchir (sans se tromper !) et de mesurer l’impact de leurs réflexions.

Pouvez-vous nous donner un exemple de cas que vous avez mené ?

F.M. : Pour le compte de l’ORF (Observatoire Régional du Foncier d’Île-de-France), nous analysons les stratégies foncières des acteurs autour des gares du Grand Paris Express. La mise en place d’une méthodologie ad hoc nous a permis de suivre et caractériser l’évolution du foncier depuis 10 ans, et d’apporter une dimension prospective sur les projets urbains et les programmes immobiliers en cours.

Notre travail exploratoire réinterroge la vision classique d’observation d’un territoire dans une approche dynamique plutôt que statique.

Il a permis l’élaboration de nouveaux indicateurs sur la transformation urbaine qui objectivent le positionnement de chaque acteur et leurs interactions et permet une meilleure lecture d’analyse du territoire.

L’étude finalisée sera disponible fin 2020 sur le site de l’ORF.

__________________

Que vous soyez opérateur, aménageur, bailleur, collectivité ou investisseur, Urbanics vous aide à comprendre vos territoires et leurs marchés, identifier les opportunités et anticiper sur les bons fonciers grâce à l’analyse de jeux de données uniques et à nos expertises « métiers » et « marché ».

Réagissez